Accueil Non classé Un voyage avec Xiao Ma en Chine

Un voyage avec Xiao Ma en Chine

0
0
89

En France, ce pays au capitalisme développé, les gens toujours ont des maisons avec 4 chambres et un jardin. La grand-mère de Grosse Tête déménager à un appartement après elle avait eu 90 ans, et elle m’en a expliqué exprès qu’elle avait habité dans une maison, il semblait qu’elle a eu du embarras. Mais c’est moi qui a le vrai embarras, car je voulais arranger Xiao Ma héberger dans un appartement style socialisme.

Appeler l’appartement de ma tante style socialisme, c’est souiller le socialisme. C’est juste simple, humble, frugale, il on rappel la vie de Madame Curie ou des communistes pendant les années 30. C’est mon souvenir d’enfance, lointaine, calme. Le balcon se met des pots de fleurs et des boulets, la porte ouvrante laisse du vent entrer, on rallonge sur de la natte de bambou, c’est l’été. Le salon se face à du sud, on peut apprécier du soleil, de la mousson, car on est sur un continent qui a du climat tempéré. Ou on peut dire ça s’appelle Feng Shui. Je pense que Xiao Ma ne connait pas du boulet et de la natte, donc il peut profiter une soirée vintage ici. C’est la sens de voyage, non ?

1659978008

 

Ma tata laissait l’appartement sans du conditionneur après elle habitait avec mon cousin, c’est une bonne opportunité d’explorer. Mais le chauffe-eau avait tombé en panne avant nous sommes arrivé, ça pouvait être inhumain pour un ami étranger, donc je leur ai envoyé à un hôtel insipide.

Après on est sorti par de la station de TGV, on appréciait un peu la station, bien sûr, c’est énorme, et on a appelé un taxi. On pouvait utiliser l’application Didi(comme Uber en Chine) dans ma ville, j’étais contente. La conductrice serrait nos valises dans le coffre, une partie de valise restant dehors. Mais on tous savait que le cœur de gravité était dedans, donc t’inquiète pas, vas-y !

« Si vous avez du doute, vous pouvez faire attention à écouter, si vous entendez ‘peng !’, vous m’appelez, j’arrête et on les récupère. » dit la conductrice.

Ensuite, Xiao Ma écoutait très sérieusement pendant 15 minutes, on est arrivé dans l’hôtel, tous valises compris. Le réceptionniste regardait les deux clients, savait qu’ils sont Français par leurs essentiels(ou par leurs passeports), puis parlait française avec eux. Dans ma petite ville ! un réceptionniste parlant Française ! C’était trop international, j’étais choquée.

Un vrai séjour familial doit inclure goûter de la pâte à la soupe de maman, goûter de Zhajiangmian de ma tata, goûter des raviolis demon tonton, et acheter des concombres par un truck au marché, acheter un sac de pastèques, on dit que 5 ou 6 sera bien. Et on doit enseigner mes amis les 37 variétés de légumes qui n’existent pas en France, à la fin, laisser Xiao Ma porter le sac de pastèques au 6eme étages, ça, ça s’appelle une bonne expérience.

dav

Mais finalement on a décidé d’eux accueillir dans un restaurant. Il y avait une salle de manger que pour nous, et il y avait une serveuse que pour nous. C’est normal pour une famille en Chine qui prend un repas dans un restaurant, un peu singulier pour Xiao Ma. Selon moi, il y a juste 50 centimètres entre des tables dans un restaurant français, là, c’est singulier. Selon mon cousin, des amis étrangères boivent pas de l’alcool chinois (ce n’est pas saké, saké est japonais), c’est très singulier.

De ce fait, mon cousin levait son verre maintes fois, mais après chaque fois nos deux amis buvaient, il y avait beaucoup de reste dans ses verres, suffisante pour faire vivre un poisson rouge, ce n’était pas ce qu’on appelle « cul sec ». Cependant, ils se sont comportés très bien sur fumer, ils sont sortis pluriel de fois pour fumer ensemble. Je trouvais que le demande de mon cousin était un peu bête, il a demandé un pâque de cigarette française. Mais on sait qu’il y n’a pas de la cigarette française, c’est fabriqué en Zimbabwe, peut-être ce n’est pas mieux que celles de Yunnan.

1888644598

Notre petite ville en l’été, il n’y a pas grand-chose de faire. Grosse Tête a donné son commentaire : il y a beaucoup de musées, de parcs et de lieux de divertissement à Troyes, et ici, il n’y a qu’un centre de divertissement, ce n’est pas une vie culturelle très remplié. Ce n’est pas juste. Le centre de divertissement qui compris un cinéma, un supermarché, de variété de boutiques et de clubs, c’est le seul centre à lequel on peut aller, à pied.

Après, mon amie nous a invité au restaurant, on a trop mangé si bien que nos invités se sont endormis sur le canapé de chez elle l’après-midi. Mon amie a eu une table du thé. Normalement, boire du thé sur une table particulière, c’est une habitude du province Fujian.

Quand j’étais petite, on gardait du thé dans un grand verre, on le buvait quand on avait soif, froid ou tiède. Il y avait toujours des feuilles de thé dedans, lorsque on le trouvait fade, on le changeait.

Et maintenant, on tire des invités par du canapé, eux mettre sur des tabourets, eux servit du thé chaud, ça s’appelle un jeu de tourisme. Donc mon amie a expliqué des étapes de faire du thé, l’histoire de la variété du thé, comme une petite cérémonie.

Le soleil brûlait des terres, j’ai forcé Grosse Tête et Xiao Ma sortir de la chambre climatisée, faire une balade sur la rivière. Je ne sais pas si cette rivière est plus belle ou plus grande que la Seine, c’est juste une rivière a cote de chez moi. C’était une petite cérémonie aussi, peut être seulement pour moi. Pauvre Grosse Tête et Xiao Ma.

2

Faire du shopping, c’était surement notre essentiel projet. On est allé au mall, tout était cher. Xiao Ma a pris une paire de chausseurs qu’il aimait bien, le pastille de prix l’a forcé de les remettre. Grosse Tête s’est tombé l’amour d’un sac. Selon moi, le sac était très petit et trop de couleurs pour un mec, puis j’ai trouvé que c’était un sac dérivé de Star Wars. Ok, j’ai compris maintenant.

A la fin de notre shopping, on est allés au marché de gros, on s’est détendu ici. Xiao Ma a parcouru des stands par tout tranquillement, il a trouvé une chemise chinoise traditionnelle, bien sûr, le XXXXXL. Il a payé 5 euros heureusement, mais il a trouvé c’était un peu dommage qu’on n’ait pas trouvé un chapeau en bambou tressé. J’ai trouvé qu’on a de la chance, parce que les chinois ne portent pas des chapeaux en bambou tressé maintenant!

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par yilizzz
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

une recette de la sauce de salade par zzz

Bonjour tout le monde, je suis Yili qui est zzz toute ma vie, je suis en train d’apprendre…